Rechercher

L'euthanasie chez les animaux. Et eux, ils en pensent quoi ?


Cela m'a pris du temps avant de me décider à écrire cet article. Sujet sensible, délicat, qui peut faire ressurgir des choses. Mais c'est si important d'en parler.

Au moment où je l'écris, pour moi aussi c'est difficile de me remémorer les doux souvenirs de mes poilus qui ont déployé leurs ailes. Mais quelque part c'est aussi pour eux que j'écris.


J'aimerais commencer en premier par dire que l'euthanasie peut être un geste d'amour. Délivrer son animal de souffrance, est un geste d'amour, quand il est fait et accompagné jusqu'au bout.

J'entends beaucoup de personne regretter des fois, ou se poser la question de si c'était le bon moment ou pas.

Je pense que dans ce genre de situation, le regret ne devrait pas avoir sa place. Il est déjà si difficile de savoir qu'ils ne seront plus physiquement près de nous, alors quand nos doutes et nos regrets viennent au milieu de tout ça, c'est une souffrance terrible que je ne souhaite à personne.

C'est pourquoi j'accompagne très souvent des animaux en fin de vie afin de savoir ce qu'ils souhaitent pour leur départ, mais c'est aussi accompagner l'humain dans cette nouvelle période de vie.

Après tant d'années, où l'on partage tant de choses, cette étape, aussi difficile soit elle, doit encore une fois se partager entre l'humain et son animal, dans la complicité qui était présente durant toute leur relation. C'est à ce moment là précisément que nous devons nous accrocher pour eux, et leur montrer à notre tour notre fidélité et loyauté.


Dans cet article je vais aborder plusieurs points, tous autant délicats les uns que les autres. Mais cher lecteur, je veux que tu saches que je ne te juge en rien. Je ne me permettrai jamais de faire cela. Je cherche simplement à éclairer un passage de vie qui semble si obscur. Je ne prétends pas détenir la vérité. Mais ici, je vais te parler de ce que j'ai vécu moi, de ce que les animaux m'ont dit eux-mêmes.


En Communication Animale (moyen télépathique de communication avec les animaux), nous pouvons les accompagner jusqu'au bout. On va alors leur demander comment ils souhaitent partir, euthanasie ou seul, chez eux ou au vétérinaire, avec un humain en particulier ou tous, etc. Les animaux ne savent pas ce que c'est, c'est aussi le moment de leur expliquer ce choix qui s'offre à eux.



Car voyez vous, ce que j'ai pu remarquer c'est que ce n'est pas parce que l'animal souffre qu'il veut l'euthanasie. Certains sont mêmes réfractaires, et veulent partir d'eux même.

"Mon corps n'est plus ce qu'il était, c'est vrai, je fais peine à voir, mais dans mon coeur la vie chante encore, alors je veux écouter sa mélodie jusqu'au bout, jusqu'au moment où mes yeux se fermeront pour une autre histoire."

Et inversement, certains demandent l'euthanasie car ils savent qu'ils sont arrivés au bout du chemin et souhaitent partir sereinement avant que cela devienne trop dur.

"Je pense qu'il est temps pour moi d'entamer un beau voyage sereinement. Tu vois je ne m'alimente plus, je tente de me rendre léger pour partir. Je ne suis plus ce que j'étais, cela fait souffrir tout le monde. Alors j'aimerais qu'ils me donnent la chance de partir avant que Souffrance soit trop présente. Pour qu'eux et moi, finalement, on puisse garder une bonne image de tout ça."

Bien sûr, j'ai rencontré des cas où l'animal souffre et souhaite qu'on l'aide à partir.

En fait, ce qu'il faut retenir, c'est que chacun est différent, les choix de chacun sont différents.

"Non, je ne peux plus vivre comme ça. La vie devient un fardeau... Là, à ce moment, ni mes humains, ni moi prenons du plaisir à se regarder ainsi. Qu'ils ne s'inquiètent pas, il est plus que temps pour moi de partir, avant d'être consumé dans une souffrance trop grande. Là, dans ce moment, on se dira je t'aime d'une autre manière."


En revanche ce que je constate le plus souvent lorsqu'un animal demande l'euthanasie, c'est qu'il souhaite systématiquement que cela se passe chez lui. Partir dans la chaleur de son foyer. Je n'ai pas encore entendu un animal me demander que cela se passe en clinique.

"Ce qui est sur c’est que je veux rester dans nos affaires, dans l’univers de notre amour et ne pas partir dans l’univers froid des médecins des chats. Partir au beau milieu de tous nos souvenirs."

Des fois, malheureusement, il n'y a pas le choix... Alors on m'appelle pour que j'explique à l'animal ce qui va se passer, lui permettre de dire au revoir.

"Maman, surtout je ne veux pas te voir te morfondre dans une culpabilité qui n'a pas sa place d'exister (...) Maman je t'aime, le ciel m'accueille et m'ouvre les portes. Ne t'en fais pas nous nous retrouverons toujours ici ou ailleurs. (...) Je m'envole enfin vers une nouvelle aventure (...) J'ai pu vivre ce bel adieu avec vous ma famille. Je vous dis à bientôt."

Car c'est aussi ça l'accompagnement en fin de vie. Etre là quand ça se termine... Pour l'animal et pour l'humain.

Il faut savoir que l'animal souhaite que son humain reste. Le vétérinaire aussi ! Il a cette lourde tâche d'abréger la vie d'un animal. Certains humains s'échappent à ce moment. Et pourtant qu'il est important d'être là pour eux à ce moment... De leur montrer votre amour jusqu'au bout.


Imaginez un peu, votre animal ne sait pas ce qui se passe car il n'a pas forcément la chance de recevoir une communication, mais en plus vous partez, il le sent, il le sait que ce sera pour toujours. Il se retrouve avec des personnes qu'il n'aime pas autant que vous et voilà. Tout s'arrête, loin de vous. Alors oui, restez auprès d'eux ! Même si l'émotion est dure, qu'elle vous tord le ventre, vous déchire la gorge, restez. Restez pour eux. Eux qui s'en vont.

Le départ n'est jamais évident, jamais. C'est toujours une douleur, pour nous, humains, qui restons.

Vois-tu, cher lecteur, au moment où j'écris mes larmes coulent sur ma joue, car pour moi aussi qui accompagne tous ces animaux c'est toujours un moment d'émotion. Je me rappelle tant de messages que l'on m'a transmis. Je pleure car c'est une étape difficile, mais je pleure aussi car il est si beau de se dire au revoir dans l'amour. J'ai de la chance de pouvoir les accompagner. Je ne te cache pas que des fois la souffrance humaine est difficile à gérer pour moi, qui doit avant tout gérer l'animal. Mais ça aussi c'est l'accompagnement en fin de vie.


Alors je dirais, qu'il n'y a pas de règle générale. Mais leur donner le choix, les accompagner jusqu'au bout, c'est leur montrer notre amour à notre tour.

C'est leur vie, leur choix.


Merci de m'avoir lu.


#communicationanimalealpesmaritimes #communicationanimalenice #communicationanimalejuliagabrielledupuis

#communicationtelepathiquejuliagabrielledupuis

#communicationtelepathique06 #communicationtelepathiquealpesmaritimes

#communicationtelepathiquenice

#communicationanimale06

#communicationintuitivealpesmaritimes #therapieanimale06 #comportementalismenice

#formationcommunicationanimale06

#stageanimauxnice #therapeuteanimalierenice

199 vues0 commentaire